TÉMOIGNAGES

« Ce que j’ai à faire est simple, mais pas facile. »
Acteur de ma vie et non un spectateur, comme je l’étais dans l’alcool
« Au début, ce n’était pas méchant, basé sur la convivialité »
Si j'ai commencé tôt, vers 14 ans, c'était un verre de temps en temps, en famille et avec les copains. Sauf que j'aimais ça ! J'aimais l'ivresse que l'alcool me procurait. Ca me rendait heureux.
Je suis né en 1981 à Rouen
Mon premier verre, je me le sers seul, un après-midi, chez mes parents. Un verre rempli du whisky de mon père, qui passe mal - j’ai quinze ans - mais que je bois quand même...
« Je buvais pour étouffer une souffrance que je ne comprenais pas. »
Agnès sur La Radio Libre de Vivi : un alcoolisme très progressif (30:48)
J’arrête de boire seulement pour 24 heures
Jean-Marc, alcoolique
Une vie joyeuse était possible
Jean-Christophe, alcoolique